L’Allemagne donne 200 millions d’euros au Brésil pour protéger l’Amazonie

C’est un nouveau chapitre dans les relations germano-brésiliennes : à l’occasion de sa visite au Brésil, le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé le 30 janvier offrir 200 millions d’euros au Brésil pour la préservation de l’environnement et de l’Amazonie. Les annonces du nouveau président brésilien vis-à-vis de la protection de la forêt amazonienne sont « une très bonne nouvelle pour notre planète », a déclaré Olaf Scholz. Il est le premier chef de gouvernement occidental à rendre visite à Luiz Inácio Lula da Silva depuis son élection.

« L’Amazonie est le poumon vert du monde entier »a tweeté la ministre allemande du Développement Svenja Schulze, mettant en avant les « années difficiles » du mandat de Jair Bolsonaro, qui y a accéléré la déforestation.

Parmi les 200 millions d’euros, environ 93 millions d’euros sont prévus pour la reforestation, 31 millions d’euros pour un nouveau fonds de protection durable des forêts et le reste sera consacré à l’aide aux petites et moyennes entreprises afin de les rendre plus efficaces sur le plan énergétique.

Autre objectif : améliorer la situation des peuples indigènes. Svenja Schulze a ainsi rencontré le 30 janvier la ministre brésilienne des Affaires indigènes, Sonia Guajajara, et la nouvelle ministre de l’Environnement, Marina Silva. Selon Svenja Schulze, une transition vers une économie plus durable ne réussira que « si elle est en même temps sociale, si elle est équitable et si certaines régions ou groupes de population ne sont pas abandonnés ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici