Canada: Leaders environnementaux de 185 pays se réuniront au Vancouver Convention Centre à Vancouver, au Canada, pour la septième Assemblée du Fonds pour l’Environnement Mondial du 22 au 26 Août 2023.

La septième Assemblée du FEM marquera un moment d’espoir pour l’environnement mondial.

Alors que le monde traverse la triple crise des changements climatiques, de la perte de biodiversité et de la pollution, le Canada continue de faire preuve de leadership dans la promotion de l’action environnementale au pays et dans le monde en réunissant divers partenaires pour trouver des solutions pour une planète saine.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, l’honorable Harjit S. Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l’Agence canadienne de développement économique du Pacifique, a annoncé que le Canada accueillera la septième assemblée du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) à Vancouver, en Grande-Bretagne. Columbia, du 22 au 26 Août 2023.

Après avoir accueilli le monde à Montréal, au Québec, pour la 15e réunion de la Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique (COP15) en décembre 2022, une conférence marquée par des progrès historiques en matière de protection de la nature à l’échelle mondiale et d’accord sur le financement de la biodiversité, le Canada continue son leadership en tant qu’hôte de l’Assemblée du FEM cet été.

L’Assemblée du FEM, qui se réunit tous les 4 ans, est l’organisme mondial qui coordonne le financement des efforts internationaux pour lutter contre le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les pressions sur la santé des terres et des océans. Cette réunion réunira des leaders environnementaux de 185 pays, y compris des ministres et des représentants d’organisations internationales, d’entreprises, d’universités et de la société civile, et facilitera l’engagement et la contribution des peuples autochtones, des femmes et des jeunes.

Cette réunion intervient à un moment où l’élan diplomatique est important avec l’accord historique sur le cadre mondial pour la biodiversité conclu lors de la COP15 et le traité sur la haute mer conclu à New York, New York, en mars 2023.

Cet élan se poursuivra lors de l’Assemblée du FEM, au cours de laquelle l’un des principaux résultats escomptés est le lancement du nouveau Fonds-cadre mondial pour la biodiversité, une source de financement indispensable pour la protection des espèces menacées et de leurs écosystèmes. Sa création pourrait ouvrir de nouvelles voies pour le secteur privé et le soutien philanthropique à la nature. Le FEM, basé à Washington, D.C., a été sélectionné pour gérer ce nouveau fonds lors de la COP15.

Le Canada est un membre fondateur du FEM, le principal mécanisme du Canada pour aider les pays en développement à lutter contre les changements climatiques. Lors de la COP15, le Canada a annoncé qu’il fournirait 219 millions de dollars entre 2022 et 2026 à la huitième reconstitution du FEM pour soutenir les efforts des pays en développement pour relever les défis environnementaux mondiaux et respecter leurs engagements en vertu des conventions internationales sur l’environnement. Le Canada s’est également engagé à verser 350 millions de dollars en financement nouveau et supplémentaire pour aider les pays en développement à conserver la biodiversité et à soutenir la mise en œuvre du Cadre mondial pour la biodiversité.

En juin 2021, le Canada a également doublé son engagement de financement climatique à 5,3 milliards de dollars sur 5 ans (2021 à 2026) pour soutenir la transition des pays en développement vers un développement durable à faible émission de carbone, résilient au changement climatique, favorable à la nature et inclusif.

Cette Assemblée du FEM constituera un bilan critique pour les objectifs de 2030 visant à mettre fin à la pollution et à la perte de la nature, à lutter contre le changement climatique et à promouvoir une conservation inclusive et dirigée localement.

Il devrait inclure le lancement du Global Biodiversity Framework Fund, une nouvelle source de financement pour la protection des espèces menacées et de leurs écosystèmes à l’échelle mondiale. Le FEM a été sélectionné pour gérer ce nouveau fonds lors du sommet COP15 de la Convention sur la diversité biologique en décembre 2022.

Des ministres, des responsables gouvernementaux, des chefs d’entreprise, des environnementalistes éminents, des dirigeants d’agences du FEM et des principales conventions environnementales, ainsi que des jeunes, des représentants de la société civile et des peuples autochtones auront l’occasion de discuter de solutions sous le thème général de « Planète saine, santé Personnes. »

Votre Média: Groupe Média Afrique Environnement, 1ér Média Panafricain de l’Écologie.

Suivez-nous et Abonnez-vous sur :
#Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?…
#Tweet: https://lnkd.in/ecT5A8HB
#Linkedin: https://www.linkedin.com/in/group-m%…
#Instagram: https://www.instagram.com/afriquenvir…
#Youtube: https://lnkd.in/eSNzwKpP