ECOSOC : Le Forum Annuel des Jeunes du Conseil Économique et Social (ECOSOC), 25 au 27 Avril 2023.

Le Forum annuel des jeunes du Conseil économique et social (ECOSOC) 2023 s’est déroulé sur trois jours du 25 au 27 avril 2023, guidé par le thème du HLPF 2023 sur « Accélérer la reprise après la maladie à coronavirus (COVID-19) et la mise en œuvre intégrale de l’Agenda 2030 pour le développement durable à tous les niveaux ». Les jeunes auront la possibilité de présenter leur évaluation, leur vision et leurs recommandations à l’examen des États membres avant le Sommet des ODD en septembre 2023.

Le Forum des jeunes se déroule dans un monde confronté à des tensions géopolitiques, une crise climatique incessante, une pauvreté et des inégalités croissantes ainsi qu’une reprise lente et inégale après la pandémie de COVID-19. Dans ce contexte, le Forum est une opportunité pour les jeunes d’exprimer leurs points de vue, leurs préoccupations et de galvaniser les actions sur la façon de transformer le monde en un endroit plus juste, plus vert et plus durable guidé par les objectifs de développement durable (ODD).

M. Mamady Aminata TOURE, Président/Fondateur CEO, Community Initiatives For Peace And Development (CIPAD International), Activitse/Acteur de Développement Durable en Afrique.

Le Forum des jeunes de l’ECOSOC est devenu une plate-forme clé où les jeunes, les représentants gouvernementaux de haut niveau et d’autres parties prenantes contribuent aux discussions politiques à travers leurs idées, solutions et innovations pour accélérer la mise en œuvre des ODD. Il sera lié aux processus et événements clés des Nations Unies en 2023, en particulier le Forum politique de haut niveau des Nations Unies sur le développement durable (HLPF) sous les auspices de l’ECOSOC en juillet 2023, et le Sommet des ODD, en septembre 2023 au niveau des chefs d’État et de gouvernement. Le Sommet sur les ODD visera à identifier les actions ambitieuses et transformatrices nécessaires pour regagner le terrain perdu dans la réalisation des ODD en raison du COVID-19 et des crises actuelles, ainsi qu’à renforcer l’engagement, l’énergie et l’enthousiasme pour un multilatéralisme et une solidarité plus inclusifs et efficaces.

Le Forum sera convoqué par le Président de l’ECOSOC avec le soutien du Département des affaires économiques et sociales (DESA), du Bureau de l’Envoyé du Secrétaire général pour la jeunesse (OSGEY), du Réseau interinstitutions des Nations Unies pour le développement de la jeunesse (IANYD ), le Groupe majeur pour les enfants et les jeunes (MGCY) et la Réunion internationale de coordination des organisations de jeunesse (ICMYO), avec des contributions techniques d’organisations dirigées par des jeunes et axées sur les jeunes en rapport avec le thème du forum.

Le Forum de la Jeunesse de l’ECOSOC au siège des Nations Unies, New York.

Les objectifs de ce forum mondial des jeunes de l’Écosoc était axé sur :

• Mobiliser les jeunes pour accélérer les efforts de rétablissement et de reconstruction après la COVID-19 et se rassembler autour d’actions, d’initiatives et d’efforts de leadership qui devraient être reconnus, célébrés et intensifiés pour atteindre les ODD au cours de la Décennie d’action.

• Fournir une plate-forme permettant aux jeunes de s’engager de manière significative dans un dialogue avec les États membres et les entités des Nations Unies sur les voies transformatrices pour réaliser le développement durable.

• Partager les connaissances, les compétences et les leçons apprises dans la réalisation des droits et du bien-être des jeunes en promouvant la mise en œuvre accélérée de l’Agenda 2030 et en garantissant la participation et l’engagement significatifs des jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques.

• Présenter des idées et des solutions – et présenter des initiatives innovantes et des actions individuelles et collectives des jeunes et d’autres – pour faire progresser les ODD sur la base d’expériences nationales, régionales et mondiales.

• Réunir des jeunes pour discuter des contributions aux préparatifs du Sommet des ODD 2023 en tant qu’examen à mi-parcours de la mise en œuvre de l’Agenda 2030.

• Discuter et rendre compte des progrès de la mise en œuvre de la Stratégie des Nations Unies pour la jeunesse, Jeunesse 2030 : Travailler avec et pour les jeunes, et d’autres questions liées aux jeunes, y compris le partage d’informations sur les plans de mesure et de suivi de son impact au niveau national, régional et mondial niveaux et compte tenu du rôle que les jeunes et les organisations de jeunesse peuvent jouer dans la mise en œuvre de la stratégie.

Les jeunes étaient particulièrement vulnérables aux conséquences socio-économiques à long terme de la pandémie de COVID-19, avec des perturbations majeures de l’éducation, de la formation et de l’emploi. Bien qu’ils soient touchés de manière disproportionnée, les jeunes ont fait preuve de résilience et d’ingéniosité, et ont démontré qu’ils sont des acteurs clés pour façonner une société plus juste, Réunir des jeunes pour discuter des contributions aux préparatifs du Sommet des ODD 2023 en tant qu’examen à mi-parcours de la mise en œuvre de l’Agenda 2030.

avenir plus vert et plus résilient. Avec leur force, leur intelligence, leur détermination et leur courage, ils agissent non seulement comme des acteurs du changement dans la lutte contre le COVID-19, mais aussi comme des changeurs de jeu mettant en œuvre les ODD. Les discussions porteront également sur des actions concrètes et des recommandations pour un engagement renforcé de la communauté internationale envers les aspirations des jeunes dans la mise en œuvre des ODD examinés au HLPF en juillet 2023, parmi lesquelles:

– L’ODD 6, « Assurer un accès universel et équitable à l’eau potable et à l’hygiène pour tous » est au cœur des efforts des jeunes pour construire des communautés durables et résilientes. Avec environ la moitié des populations rurales des PMA qui n’ont pas accès à un service d’eau potable de base1, la charge d’aller chercher de l’eau sur de longues distances incombe principalement aux jeunes femmes et aux filles. Comme l’eau est liée à l’assainissement et à l’hygiène, les PMA, avec leurs populations plus jeunes3, voient leurs jeunes à risque de conséquences sanitaires qui se traduisent souvent par des impacts économiques. Les jeunes ont fait preuve d’approches innovantes pour faire avancer les efforts sur l’ODD 6 ; ceux-ci doivent être exploités et soutenus par des investissements supplémentaires et un soutien technique.

– L’ODD 7, « Garantir l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous » souligne le fait que l’énergie durable est nécessaire pour l’accès à plusieurs services étroitement liés au développement et au bien-être des jeunes. Cela inclut les services d’éducation, car il existe un lien entre les faibles niveaux d’accès à l’électricité et les mauvais résultats scolaires et la baisse de la fréquentation7. L’énergie durable est également liée à des avantages pour la santé, car la pollution intérieure causée par des sources d’énergie non durables peut affecter le cerveau et les poumons des jeunes avec des conséquences à vie, y compris sur leur capacité à saisir les opportunités éducatives et économiques. Bien que l’ODD 7 n’inclue pas d’indicateurs ventilés par âge9, les jeunes sont pleinement conscients de l’importance de l’énergie durable pour assurer la survie de la planète et ont pris des mesures drastiques pour soutenir l’ODD 7. Entre autres choses, un engagement accru des jeunes dans les processus axés sur l’énergie aux niveaux national, régional et international est essentiel pour atteindre l’ODD 7.

– L’ODD 9, « Construire des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et favoriser l’innovation », sous-tend d’innombrables aspects du développement économique et social. En particulier, les progrès scientifiques et technologiques ainsi que les modèles industriels et commerciaux responsables, associés à la capacité d’innovation et d’inclusion des jeunes, représentent un outil puissant pour faire progresser l’ODD 9 ainsi que l’ensemble du Programme 203010. Les jeunes démontrent de plus en plus leur capacité à utiliser les technologies pour générer un plus grand bien public, y compris dans le monde numérique (par exemple, les biens communs numériques, qui sont la distribution ouverte et la propriété partagée de l’information, des ressources et des technologies). En outre, les appels des jeunes à veiller à ce que les investissements dans les infrastructures soient centrés sur les personnes doivent être entendus et soutenus.

– L’ODD 11, « Faire en sorte que les villes soient inclusives, sûres, résilientes et durables », est particulièrement important pour les jeunes car la grande majorité d’entre eux vit dans des zones urbanisées. Si les villes sont des moteurs de la croissance économique, elles sont également responsables de plus de 70 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre11. Trop souvent, les plans et politiques de développement urbain ne tiennent pas compte de la réalité des jeunes et peuvent donc les exclure de diverses opportunités ou les empêcher d’accéder aux services dont ils ont besoin pour atteindre leur plein potentiel. Par exemple, la pénurie de logements abordables, l’accès limité aux services de santé et sociaux, le manque d’espaces sûrs, les niveaux élevés de pollution, etc. étouffent profondément le développement des jeunes et peuvent conduire à l’isolement et à la pauvreté. Les jeunes réclament des politiques urbaines inclusives et l’accès à un espace qui les accueille pour contribuer à la construction de villes durables.

– L’ODD 17, « Revitaliser les partenariats mondiaux pour le développement durable », souligne que la réalisation de l’Agenda 2030 au cours des 7 prochaines années nécessitera des partenariats solides entre les jeunes et toutes les parties prenantes pour garantir que les besoins des jeunes sont pris en compte et que des environnements favorables sont créés pour que ces partenariats puissent prospérer et que les jeunes puissent contribuer et participer de manière significative à tous les niveaux de prise de décision. Dans ce contexte, il faudra comprendre les défis spécifiques auxquels les jeunes sont confrontés, ainsi que les opportunités particulières qu’ils offrent, notamment grâce à leur énergie, leur créativité, leur innovation et leur connectivité.

 

Votre Média: Groupe Média Afrique Environnement, 1ér Média Panafricain de l’Écologie.

Suivez-nous et Abonnez-vous sur :
#Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?…
#Tweet: https://lnkd.in/ecT5A8HB
#Linkedin: https://www.linkedin.com/in/group-m%…
#Instagram: https://www.instagram.com/afriquenvir…
#Youtube: https://lnkd.in/eSNzwKpP