L’Antarctique, terre de convoitises

La fonte du continent de glaces aggrave le danger climatique. Il attise aussi les convoitises : États aimantés par les ressources de son sous-sol, pêcheurs avides de ses fonds marins, touristes en quête d’aventure.

 

[1 / 4] Gaz, pétrole, minerais… L’Antarctique captive les grandes puissances

L’Antarctique regorge de ressources minières et d’hydrocarbures. Le continent est protégé de l’exploitation jusqu’en 2048. Mais après ? Déjà, les pays se préparent. [1/4]

[2 / 4] L’Antarctique livré au tourisme de masse et à la pêche industrielle

Les ressources de l’Antarctique sont déjà abondamment exploitées. Le continent attire un nombre grandissant de touristes. Et l’océan austral abrite l’un des organismes les plus prisés au monde : le krill. [2/4]

[3 / 4] Le « gigantesque raid » de la Chine sur l’Antarctique

La Chine, arrivée sur le tard en Antarctique, s’active pour investir cette zone à l’importance géopolitique capitale. La science est un bon moyen d’avancer ses pions. [3/4]

[4 / 4] L’Antarctique, bombe à retardement de la montée des eaux

L’Antarctique se dissout à vue d’œil. Au risque d’accélérer la montée des eaux partout sur le globe. Les scientifiques tentent d’éclaircir le mystère de cette fonte apocalyptique. [4/4]

 

… nous avons un petit service à vous demander. Chaque mois, plus d’un million et demi de personnes font confiance au travail des journalistes de Reporterre pour se tenir informées sur l’urgence écologique. En 2022, plus de 31 700 de ces lectrices et lecteurs ont financé le journal par des dons. Ce soutien permet à Reporterre de rester en accès libre, sans aucune publicité, et totalement indépendant. Contrairement à de nombreux autres médias, Reporterre n’a pas d’actionnaires ni de propriétaire milliardaire. Le journal, à but non lucratif, est libre de toute influence commerciale ou politique.

Nous avons la conviction que le ravage écologique est l’enjeu principal de ce siècle. À ce titre, il nous semble que ce sujet doit être mis en avant chaque jour dans le débat public. Les articles, reportages et enquêtes que vous pouvez lire sur le site sont vitaux pour la démocratie, pour la prise de conscience écologique, et pour exiger mieux de nos dirigeants.

Tous nos articles sont en accès libre, pour tous. Nous le faisons parce que nous croyons en l’égalité de l’accès à l’information. Ainsi, davantage de personnes peuvent suivre l’actualité de l’écologie, comprendre l’impact du désastre en cours sur la population, et agir. Tout le monde peut bénéficier d’un accès à des informations de qualité, quelle que soit sa capacité à payer pour cela.

S’il y a bien un moment pour nous soutenir, c’est maintenant. Chaque contribution, grande ou petite, renforce notre capacité à porter l’écologie au cœur de l’agenda médiatique et politique, et assure notre avenir. Même avec 1€, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Si vous le pouvez, soutenez le journal avec un don mensuel. Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici