Bilan macabre des inondations en 2022 au Togo : 5 morts et 24.889 autres sinistrés soit 6.717 ménages.

En 2022 au Togo, les inondations ont tué plus que la covid-19. Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général de Brigade Damehame Yark a présenté un bref bilan des dégâts causés par des inondations l’année dernière. Des pertes en vies humaines, des blessés sont à déplorer ainsi que des espaces cultivables dévastés.

Nous enregistrons 5 morts, 17 blessés et 24.889 sinistrés soit 6.717 ménages ont été enregistrés. 2.098 hectares de champs de cultures ont été dévastés occasionnant des déplacements des populations. « Toutes les victimes ont bénéficié de l’assistance humanitaire du gouvernement, avec l’appui des partenaires techniques et financiers notamment le Programme alimentaire mondial (PAM) », a déclaré le ministre Yark.
Il communiquait ces chiffres à l’ouverture d’un atelier conjoint de consultation régionale qui se tenait lundi à Lomé. Une rencontre qui a pour but d’analyser et de valider les données post-récupération et le rapport d’évaluation des besoins humanitaires relatifs aux inondations et aux crises alimentaires et nutritionnelles dans les États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Le bilan du ministre togolais crédibilise une étude du World Weather Attribution (WWA) qui stipule que les inondations dévastatrices en Afrique de l’Ouest ont été aggravées par le changement climatique. En 2022, des pluies record ont causé la mort de plusieurs centaines de personnes.

Le Togo apporte toujours aide et assistance aux victimes des inondations, vents violents, et les déplacés du débordement de la crise du Sahel (crise qui a créé un afflux de populations en provenance essentiellement de la zone frontalière entre le Togo et le Burkina Faso) et ceux qui souffrent de malnutrition aigüe.

Cette année, ce sont près de 52.000 personnes dont des hommes, femmes et enfants, répartis dans les régions des savanes et de la Kara qui ont bénéficié de cette assistance humanitaire. Chaque ménage a bénéficié d’un panier alimentaire constitué de 67 kg de maïs, 9kg d’huile végétale, 17kg de haricot et de 0,825kg de sel iodé.

Notre correspondant à Lomé: M. Nicolas KOUDOHAH, Tel: +228 90 36 95 32.

Votre média: Groupe Média Afrique Environnement, 1ér Média Panafricain de l’Écologie.

Suivez-nous et Abonnez-vous sur :

#Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?…
#Tweet: https://lnkd.in/ecT5A8HB
#Linkedin: https://www.linkedin.com/in/group-m%…
#Instagram: https://www.instagram.com/afriquenvir…
#Youtube: https://lnkd.in/eSNzwKpP